Une maison 100 % autosuffisante

(Québec) L'architecte et ingénieur civil allemand Werner Sobek avait comme but de concevoir une maison autosuffisante et intelligente. Et il y est parvenu avec l'aide d'une dizaine de professionnels et de chercheurs dans un quartier près de Stuttgart développé en 1929.

Inaugurée en 2014, la maison, nommée Aktivhaus B10 - maison active B10 - est un cube de verre, de métal et de béton de 85 mètres carrés. Un véritable îlot de modernité dans ce quartier rempli de maisons et d'appartements conçus par de grands architectes comme Le Corbusier et Walter Gropius.

La maison ne fait pas que consommer de l'énergie, elle en produit aussi. Pour une consommation annuelle de 4200 KW d'énergie, ses concepteurs croient qu'elle peut en produire jusqu'à 8300, soit près du double. Et pour éviter tout gaspillage d'énergie, les panneaux solaires sur le toit de la maison sont équipés de batteries au lithium-ion pouvant stocker l'excédent d'énergie, qui sera utilisé la nuit ou par temps nuageux. Et au lieu de revendre les surplus sur le réseau électrique, ils sont utilisés pour recharger deux voitures Smart électriques ou dirigés vers le bâtiment voisin - le musée Weisenhoff, conçu par Le Corbusier.

La maison est en état d'homéostasie - elle s'autorégule par elle-même. Connectée à Internet par un boîtier de la taille d'un modem, la résidence est en mesure de contrôler, sans intervention humaine, la température des pièces en fonction de la température extérieure et de leur utilisation. Par exemple, les chambres à coucher seront climatisées la nuit lors d'une vague de chaleur, et le chauffage sera activé dans les pièces communes de la maison en hiver. La maison tient également compte du temps d'ensoleillement et de la taille des pièces afin d'optimiser le temps qu'une pièce prendra à réchauffer ou à se rafraîchir.

Et inutile de chercher les poignées de porte ou les verrous. Le tout est contrôlé à distance avec une tablette ou un téléphone intelligent. La maison peut aussi gérer elle-même les électroménagers, comme le réfrigérateur ou le lave-vaisselle, sans intervention humaine. La maison peut même démarrer le chauffage ou la climatisation à distance, en utilisant le signal GPS à bord de la voiture.

Entièrement recyclable

Werner Sobek voulait également pousser au maximum le concept de construction «écochic». Ainsi, Aktivhaus B10 est une maison 100% recyclable, sans produits toxiques pour l'environnement. On ne retrouve aucune colle, aucun joint de polyuréthane. Le squelette de la maison a été construit en bois et la façade est composée de fenêtres en verre de 17 millimètres d'épaisseur. Le reste de la structure est faite de béton et d'acier. La maison peut donc être démontée et recyclée en totalité, sans rien envoyer au dépotoir.

Si Aktivhaus n'est pour l'instant qu'un prototype, l'objectif de Werner Sobek, à terme, est d'appliquer ce concept à des tours de bureaux et à des appartements dans un contexte urbain.

www.aktivhaus-b10.de

Source : http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/habitation/201508/29/01-4896363-une-maison-100-autosuffisante.php